Les liens de Zebra 3 Frontières

 

Adultes à haut potentiel : les oubliés de la psychologie

Dans les pays occidentaux on se préoccupe beaucoup (trop diront certains) des enfants à haut potentiel. Mais on semble oublier que ces derniers finissent par grandir, devenir des adultes, et devoir s’intégrer dans la société. Qui sont ces hommes et ces femmes, et à quoi ressemble leur vie ?

Depuis la naissance de la psychologie cognitive au siècle dernier, les psychologues se sont toujours beaucoup plus intéressés aux enfants qu’aux adultes... Lire la suite sur thinkovery

 

Petit lexique en lien avec le surdouement à l’usage des néophytes Parmi les nombreux messages que je reçois, beaucoup font état d'une confusion, voire d'une incompréhension totale quant à certains termes, abréviations, sigles & autres acronymes utilisés dans le domaine du surdouement. Lire la suite : http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2015/05/22/petit-lexique-en-...
Les deux formes d’expression du haut potentiel chez l’enfant La littérature a longuement décrit le profil cognitivo-comportemental type de l’enfant à Haut Potentiel (HP). Ce portrait dépeint de façon étonnamment juste la majorité des enfants à haut potentiel intellectuel. Or, bien qu’il ait été utile de proposer cette description « métonymique » pour les besoins de l’identification claire d’une problématique jusqu’ici méconsidérée, il paraît nécessaire à présent de passer à une approche plus précise et exhaustive du haut potentiel intellectuel. Lire la suite : http://centre-psyrene.fr/les-deux-formes-d%E2%80%99expression-du-haut-po...
Cerveau : pourquoi certains surdoués réussissent à l'école, et d'autres non ? Cerveau : pourquoi certains surdoués réussissent à l'école, et d'autres non ? Chez les enfants dits à "haut potentiel", dont le QI dépasse les 125 points, certains passent le bac à 12 ans quand d'autres sont en échec scolaire. Pourquoi ? "SURDOUÉS". Parmi les "surdoués", ces enfants dits à "haut potentiel" dont le quotient intellectuel dépasse les 125/130, il y a ceux qui se retrouvent à passer le bac à 12 ans et les autres. Ceux, nombreux, qui ne s'épanouissent pas à l'école dont les normes éducatives sont parfois inadaptées. Mais pourquoi observe-t-on de telles différences chez ces "surdoués" ? Lire la suite : http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150413.OBS7053/cerveau-pourquoi-c...